logo zenoption devenir rentier avec les options
AccueilPlan du siteContact
Voulez-vous augmenter le rendement de vos actions ?

Comment investir dans la production de cannabis légal

Comme vous allez l'air d'apprécier le contenu de zen-option, vous voudrez sans doute découvrir comment augmenter votre rendement de 10%.

La réponse est dans mon guide des options à télécharger ici.

+10% de rendement ?

inscription-newsletter

Investir dans des plants de cannabis pour du haut rendement ? Y avez-vous déjà pensé ?

Je vous ai trouvé 2 pépites vertes qui produisent du cannabis légal et vous offrent un rendement excellent. Il ne s’agit pas d’entreprises cotées dont on achète des actions en espérant une plus-value hypothétique. Nous parlons ici de l’achat de plants de cannabis et de rendement basé sur la vente de la récolte !

Le marché du cannabis légal est en train d’exploser en Europe avec l’assouplissement des réglementations.

C’est le moment de se placer sur Cannabis sativa L ! (son appellation scientifique)

Voici deux principaux marchés et axes de production :

  1. le chanvre contenant uniquement du CBD (molécule sans effet psychotrope, mais ayant des bénéfices pour la santé) utilisé dans les produits dérivés alimentaires et cosmétiques, ainsi qu’en médecine.
  2. le chanvre contenant du THC (cannabinoïde aux effets psychoactifs et anti-inflammatoires) utilisé dans le milieu médical (essentiellement pour les personnes en fin de vie).

Je vous explique les différentes niches du marché du haschich ci-dessous ainsi que les écueils à éviter, et les bons plans à saisir.

Vous n’allez pas investir dans le marché actions, mais dans de réelles plantes qui vous rapportent lorsque la récolte est vendue… c’est aussi simple que cela !

Lisez bien ce que je vous révèle jusqu’au bout, votre vie de rentier en sera transformée !

Un maximum de valeur dans cet article, comme toujours sur Zenoption.

Le chanvre, une plante miracle ?

Voici les nombreux secteurs d’utilisation de cette “herbe”, ou “beuh”, aux propriétés diverses, il serait dommage de n’y voir qu’une drogue pour adolescents paumés :

investir-dans-la-production-de-cannabis

Du côté financier, maintenant, cela représente une opportunité exceptionnelle pour l’investisseur que vous êtes. Les chiffres sont connus et documentés aux États-Unis. Et ces statistiques donnent une bonne idée du potentiel du marché en Europe :

marche-du-cannabis-legal

Mes premiers pas dans l’investissement dans le cannabis

Pour tout vous avouer, mes premiers investissements dans le cannabis m’ont donné quelques sueurs froides (ou “bad trips” ;-). C’était sur le marché boursier américain.

Il y a quelques années, des dizaines d’entreprises se sont lancées pour profiter de la légalisation, dans plusieurs Etats américains ainsi qu’au Canada. Les perspectives étaient roses : un nouveau marché tout neuf, avec des ventes de plusieurs milliards de dollars, en croissance exponentielle…

Les entreprises de production et distribution de cannabis

Parmi les opportunités d’investissement, il y avait beaucoup d’entreprises spécialisées :

  • dans la culture et la distribution de cannabis à usage médical et récréatif, comme : Village Farms (VFF), Pharmacielo (PCLO), Canopy Growth (CGC)

  • dans la distribution d’équipement hydroponiques et de matériels nécessaires à la culture du cannabis, comme GrowGeneration Corp. (GRWG), ou spécialisées dans les produits dérivés (huiles, cosmétiques et alimentation) à base de CBD, comme Aurora Cannabis (ACB).

Comme souvent sur le marché boursier, le rêve et l’irrationalité ont pris le dessus, et cet effet est parfaitement illustré par le cours d’une valeur phare du secteur, Village Farms (VFF) ces dernières années :

graphe-VFF-4ans

Une belle multiplication par 5 sur 2017 (je n’étais pas encore dedans), puis depuis début 2018, on a eu des montagnes russes. Mais il n’y a pas eu de réelle création de valeur sur le long terme : l’action est aujourd’hui aux alentours de 5$, là où elle était en janvier 2018.

Toutes les entreprises du secteur, au Canada et aux Etats-Unis, ont plus ou moins suivi le même schéma boursier que VFF. Elles sont passées de l’euphorie aux vagues chaotiques rapidement, au gré des promesses et espoirs suscités par le secteur, mais aussi des éléments politiques (changements de réglementations, élections, etc.)

Le meilleur ETF pour miser sur le cannabis en bourse

Vous pourriez maintenant profiter du point bas boursier actuel du cannabis américain pour éventuellement vous positionner. Si vous ne voulez pas vous prendre la tête et avoir une diversification immédiate dans de nombreuses entreprises du secteur, vous pourriez choisir l’ETF AdvisorShares Pure US Cannabis (MSOS).

Un REIT positionné sur le cannabis

A ma connaissance, une seule entreprise du domaine du cannabis a vraiment progressé à long terme, c’est le REIT Innovative Industrial Properties (IIPR) que j’avais d’ailleurs recommandé à mes abonnés du service de recommandation sur REITs Rentes Maximales.

Si vous n’êtes pas encore familier avec ce qu’est

un Real Estate Investment Trust, (REIT), cliquez ici.

L’action IIPR est passée d’une trentaine de dollars début 2018 à environ 200$ aujourd’hui.

Ce REIT propose des locaux aux entreprises légales du secteur du cannabis. En effet, celles-ci ne peuvent pas avoir accès aux emprunts bancaires pour investir dans des locaux, pour des raisons réglementaires fédérales.

Le meilleur vecteur d’investissement dans le cannabis : l’achat de plantes !

Mais ce type d’investissement dans des actions boursières du cannabis n’est pas celui qui nous intéresse présentement.

Il y a bien mieux…

Je vais en effet vous dévoiler deux réels investissements de haut rendement, moins risqués que des actions, et bien plus excitants.

Il s’agit de l’achat de plantes en direct, mais de manière complètement passive. Les 2 entreprises que je vais vous dévoiler s’occupent de la plantation, de l’équipement (lampes, engrais, etc.), de la maintenance, de la récolte, du séchage, et de la vente… Vous investissez directement dans la culture du cannabis, 100% légalement et éthiquement.

Mais tout d’abord, voyons la distinction entre les 2 niches principales actuelles du marché européen de la marijuana.

Le CBD et les produits dérivés

De nombreux pays en Europe autorisent la consommation de CBD à usage thérapeutique et/ou dans des produits dérivés de la vie courante : Le Royaume-Uni, les pays nordiques, l’Espagne, la Suisse, l’Autriche, l’Italie… La liste est longue.

Dans certaines espèces de chanvre, le CBD représente jusqu’à 5% des composés. Ce précieux cannabidiol est utilisé médicalement pour traiter les convulsions, l’inflammation, l’anxiété et les nausées, ainsi que pour inhiber la croissance des cellules cancéreuses.

Le CBD est aussi utilisé dans de nombreux produits dérivés de la vie quotidienne. Leur liste s’allonge chaque semaine : crèmes cosmétiques, produits alimentaires (chocolats, pâtes…), huiles, etc.

Voici par exemple un extrait du magasin en ligne de l’entreprise que je vais vous présenter :

produits-cbd-shop

On y trouve de la crème hydratante pour les mains, du vin, de l’huile de massage.

MyFirstPlant : investir dans le chanvre CBD

Le concept d'investissement de MyFirst Plant est le suivant : Ils vous fournissent des plants de chanvre qui sont cultivés par leurs experts dans des hangars offrant des conditions d'aération et d'irrigation idéales. La récolte, qui a lieu tous les 120 jours, est vendue sans problème, et sans effort de votre part.

Environ 60% de la récolte est vendue à leur propre magasin en ligne pour la création de produits dérivés. Cela garantit un prix de vente stable sur le long terme. Le reste de la récolte est revendu à la grande industrie sur le marché.

Voici le principe de cet investissement dans la culture du chanvre : Vous achetez par exemple une plante indoor, celle-ci produit tous les 120 jours de 80 à 100g, vendus à environ 1€/g. Une plante indoor valant 900€, le rendement annuel se situe donc entre 26 et 33%.

Voici une présentation rapide de l’entreprise : mission, valeurs, partenariats

Fondée en 2020, avec un siège social en Carinthie (Autriche), MyFirstPlant (MFP) est constituée d’une équipe jeune, dynamique, et en même temps très expérimentée de 8 experts autrichiens aux diverses compétences dans la production et la distribution de cannabis. Sa mission est de rendre le marché du chanvre légal accessible au grand public, à travers l’investissement dans des plantes et la vente de produits originaux de la vie courante. Les valeurs de MFP sont la durabilité, le régionalisme et la transparence.

L’entreprise cultive des plants de cannabis en intérieur (Suisse) et en extérieur (Autriche), en régie propre ou avec des partenaires. Les quantités sont à chaque fois limitées pour les investisseurs (par exemple, les plantes d’extérieur sont limitées à 20 000 unités sur 2022). Les valeurs limites autorisées en THC (en général 0,3%) sont contrôlées chaque semaine dans des conditions très strictes et les plantes sont cultivées dans des conditions optimales (voir plus loin sur le côté éthique et écologique de la production). La matière première (fleurs, tiges, feuilles, rhizomes, etc.) est soit vendue aux prix habituels du marché, soit transformée en produits par l’entreprise elle-même. La qualité et la gestion des risques sont des priorités.

MyFirstPlant est très impliquée dans le développement durable.

Intrinsèquement, le chanvre offre de nombreuses solutions à des problèmes écologiques : consommation d’eau, absorption de CO2.

En addition à cela, MyFirstPlant respecte ces 3 principes de développement durable : 1 - elle s’approvisionne en matériaux de base localement uniquement (c’est-à-dire en Autriche) 2 - elle mène une politique de “zéro plastique” autant que possible 3 - elle n’utilise aucune substance chimique pendant tout le processus de culture conformément à la loi en vigueur en Carinthie.

L’entreprise a noué des partenariats stratégiques dans divers domaines : vente et distribution, désinfection, irrigation et hygiène dans l’agriculture, développement de produits dérivés et pharmaceutiques, mais aussi informatique et automatisation, politique au niveau local.

Foire aux questions sur MyFirstPlant

J’ai un accès direct au PDG Patrick Wang, donc vous pouvez me poser vos questions particulières si vous en avez et je lui transmettrai. Mais voici déjà une foire aux questions avec les principales interrogations que vous pourriez avoir.

Y a-t-il une sorte d’assurance pour couvrir mes plantes de dégâts potentiels ?

Les installations et les équipements sont tous assurés (et doivent l’être - assurance bâtiment, etc.). Ainsi, en cas d’incendie, etc., l’assurance couvrira le sinistre. Si notre installation est endommagée par un de ces facteurs externes, le client ne supporte pas le risque et l’installation est remplacée gratuitement. (le principe de MFP est que les emplacements de production des plantes sont vendus, pas les plantes directement)

Donc au prix actuel de 900€ par plante (pour une plante indoor), je peux espérer 300€ par an de revenus?

Vous pouvez compter en gros 300 euros par an. Puisque tous les 120 jours, environ 100 grammes par plante sont récoltés, avec 1 gramme vendu pour environ 1 euro, vous obtenez 100 euros par récolte et par plante.

Est-ce que MFP a déjà des partenariats établis pour la vente de la récolte ?

Il y a quelques acheteurs en gros à qui nous vendons les produits des cultures. Cependant, le modèle commercial de MFP est encore meilleur : MyFirstPlant est son propre acheteur (pour la création des produits dérivés), et donc d’autant plus d’opportunités de création de valeur pour l’entreprise et de garantie pour les partenaires sont créées.

Avez-vous pris des dispositions pour l’éventualité d’un black-out (i.e une panne d’électricité) ?

Des dispositions ont été prises pour une panne d’électricité. Les entrepôts de production sont situés à des endroits stratégiques et différents (Autriche et Suisse) et sont tous équipées de manière à ce qu’en cas de panne de courant, aucun dommage ne survienne.

Pendant combien de temps ai-je mes emplacements de production ? Dans ce modèle d’affaires, le réachat d’une nouvelle plante après la récolte n’est pas nécessaire, juste ?

Vous achetez le lieu de plantation une seule fois et après chaque récolte, vous obtenez automatiquement une nouvelle plante dont on s’occupe et vous continuez à gagner de l’argent année après année. Après 5 ans, vous devez renouveler le contrat (obligation légale). Plus d’informations à ce sujet à la fin du premier trimestre 2022. Cette extension n’est pas liée aux coûts directs, mais il s’agit d’une obligation légale dans cette industrie.

Est-il possible de visiter les installations de MFP?

Tout à fait, les installations peuvent être visitées. (sur rendez-vous). Ainsi de juillet à octobre 2021, plus de 100 clients, partenaires et personnes intéressées de plusieurs pays ont visité la boutique, les bureaux, les terrains extérieurs, les entrepôts intérieurs, les salles de séchage et bien plus encore. Les influenceurs et en particulier les Youtuber sont bienvenus et nous sommes également toujours disponibles pour des interviews.

Est-il possible de revendre les plantes si l’on a besoin de l’argent pour un imprévu de la vie ?

Même s’il s’agit avant tout d’un investissement long terme destiné à procurer une rente régulière et qui voudrait se passer de cette rentrée d’argent à 30% de rendement après y avoir goûté ?), le dirigeant et son équipe ont voulu rendre possibles la revente et la récupération des fonds. Cela ne se fait pas directement sur le site, mais via le service support. Utilisez donc cette fonctionnalité avec parcimonie et prévoyez a priori plusieurs années pour cet investissement. Le contrat de base est de 5 ans, renouvelable.

Si l’entreprise n’utilise pas de substance chimique, n’y a-t-il pas un risque de perdre la récolte à cause de parasites ?

Le contrôle de la qualité et la lutte contre les parasites sont faits de manière préventive. Cela permet de garantir que, dans le cas extrêmement improbable d’un dommage, seul un maximum de 1/12 des récoltes est affecté. Les experts d’Aqua Electra Austria GmbH travaillent en étroite collaboration avec les équipes agricultrices pour réduire ce risque au maximum de manière préventive, durable et calculable. Cela permet de minimiser à la fois le risque pour les clients et le risque propre à l’entreprise.

Comment récupère-t-on le produit de la récolte ?

Sous forme de cash sur votre compte MyFirstPlant. Vous pouvez soit le retirer vers un compte bancaire (IBAN), soit le réinvestir dans des plants s’il y a de la disponibilité.

Le prix de vente d’environ 1€/g ne va-t-il pas baisser à mesure que la concurrence va arriver?

Le fait que MFP vende à sa propre filiale de produits dérivés plus de 60% de sa production assure ce prix stable pour une majorité de la récolte. En effet, l’activité de magasin en ligne (cosmétiques, alimentaire) génère de grandes marges, et le prix d’approvisionnement de la matière première CBD n’a pas grand impact. Pour le reste de la production, il pourrait y avoir une pression sur les prix, mais cela signifierait que l’offre grandit plus vite que la demande, ce qui n’est pas près d’être le cas étant donné la forte croissance attendue du marché du CBD et de ses produits dérivés.

Peut-on investir via une entreprise ?

Oui, vous pouvez acheter des plants au nom de votre entreprise. Dans ce cas, renseignez le nom de votre société et son numéro de TVA dans votre profil, et vous aurez une facture exempte de TVA (MFP vend ses prestations sous forme de service de plantation, maintenance, récolte).

Comment profiter de cette opportunité de rendement exceptionnelle ?

Suivez ce lien pour accéder à la création de votre compte et à votre premier haut rendement vert.

Bienvenue dans le club des rentiers agricoles malins et opportunistes !

Le cannabis médical (avec THC)

Autre niche, autre entreprise, autre haut rendement (on parle ici de plus de 35% tous les 108 jours).

L'entreprise JuicyFields fonctionne sur un business model similaire à MFP, celui du crowdfunding pour la mise en relation d'investisseurs et d'"agriculteurs" verts du cannabis.

Mais cette fois-ci, avec du chanvre à haute valeur en THC (le principe psychoactif). Cela ne veut pas dire que tous les produits transformés issus des récoltes de JuicyFields vont contenir du THC, mais c’est le type de cannabis que l’entreprise cultive. La transformation de la plante dans des process complexes peut ensuite aboutir à des produits grand public, comme cette bière IPA au goût de cannabis vendue sur le shop en ligne :

juicy-investment

L’idée de JuicyFields est née en 2017 à Berlin. À l’époque, l’entreprise consacrait son temps à mener des recherches et à analyser le marché pour voir où se trouvaient les opportunités. En acquérant les bonnes connaissances et compétences, l’idée de créer une plateforme où le grand public est en mesure de bénéficier de l’industrie du cannabis médical est née.

Ce n’est qu’en 2020 que la société a été officiellement lancée (Juicy Holdings B.V.) et en mars de la même année, la plateforme JuicyFields a été mise en ligne. Depuis lors, l’entreprise a connu une croissance exponentielle, avec une équipe de plus de 80 personnes à travers le monde. Elle participe régulièrement aux conférences et salons du cannabis en Europe.

Les ambitions sont très élevées :

Au cours des cinq prochaines années, ils se sont fixé un objectif audacieux mais réalisable : acquérir 1,5 % de la part de marché du cannabis THC. Et en plus de cela, devenir l’un des cinq premiers fournisseurs de cannabis à forte teneur en THC, aux côtés des principaux acteurs actuels du marché mondial.

En outre, JuicyFields vise à utiliser jusqu’à 350 000 mètres carré de terres agricoles dans le monde entier pour ses partenaires cultivateurs. Pour l’instant, les plantations se trouvent en Colombie et au Portugal, il est possible de les visiter sur demande.

Le débouché principal de la production de JuicyFields s’adresse à la pharmacie et aux hôpitaux, mais une diversification dans d’autres secteurs (alimentaire notamment) est présente.

Pour vous donner un ordre d’idée des rendements obtenus, prenons l’exemple de JuicyFlash, l’une de leurs plantes et la plus intéressante à court terme :

haut-rendement-cannabis

Un plant vaut 50€. Prenons l’hypothèse de l’achat de 10 plants, soit 500€ d’investissement. Au bout de 108 jours, vous récoltez entre 45 et 55g de cannabis par plant (cela dépend de la productivité de la plante), vendus à 1,50€/g. Soit un revenu compris entre 680€ et 830€. Cela représente un bénéfice net entre 180€ et 330€, et donc un rendement compris entre 36% et 66% en 108 jours!

Vous suivez ensuite vos plantations sur un tableau de bord assez ludique :

tableau-de-bord-juicyfields

L’investissement est possible par virement SEPA ou par cryptos, de même que les retraits.

Pour profiter de cet investissement à haut rendement exceptionnel, vous pouvez vous inscrire ici et acheter vos premiers plants (je vous recommande JuicyFlash pour un rendement optimisé).

J’espère que cet article sur le haut rendement de l’investissement dans le cannabis vous a plu et vous a apporté beaucoup de valeur. Si c’est le cas, n’hésitez pas à le partager.

Rendement vôtre, L’équipe zenoption


Gaël Deballe

Investisseur nomade

Je m'appelle Gaël et j'ai une passion pour les options. Ajoutez à cela mon cerveau d'ingénieur dérangé. Je peux ainsi m'enfermer des jours à travailler sur une nouvelle stratégie d'options surpuissante. Puis le reste du temps, je pars à la recherche d'autres pistes de haut rendement au gré de mes voyages. Cliquez sur ma photo à gauche pour en savoir plus sur moi.

Augmentez votre rendement annuel de 10%

En utilisant la stratégie bonus dont je vous fais cadeau dans mon cours gratuit sur les options.
inscription-newsletter

Dans la même catégorie

Système algorithmique rentable sur le forex
logo zenoption devenir rentier avec les options
© 2022, Tous droits réservés.

Mentions légalesPolitique de confidentialitéConditions générales de vente

Restons en contact!